ASSOCIATION DESTINATION A VÉLOS

549, rue des Gîtes 38660 Le Touvet

Tel : 06 30 10 34 90 - 06 72 92 06 67

  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon

Le vélo en France.

Sans prétention, avec quelques chiffres, des tendances, et des arguments qui prouvent l'intérêt du développement de la filière vélo sur toutes les destinations touristiques.

Le vélo est le seconde activité physique des français avec 26 % de pratiquants quotidien et 25 % durant les vacances et WE, 71% des pratiquants font du vélo au moins une fois par semaine.(source TNS / DGE).

Des chiffres des tendances

La pratique est principalement loisir avec 72%  des utilisateurs en milieu nature, 32% en milieu urbain et 11% dans une infrastructure sportive ou un cadre fédéral.

Entre 2010 et 2014 le nombre de Km de voies cyclables à augmenté de 75%, passant de 8000 à 14000 km.

Le prix moyen de vente d'un vélo en France augmente sans cesse, il est passé de 271 € à 321€. En comparaison des nos voisins Allemands et néerlandais ce chiffre est encore faible, il atteint 557€ en Hollande et 1058€ en Allemagne, cela témoigne d'un fort potentiel de croissance.

Le marché du VAE

Chaque jour en France il se vend plus de 6600 vélos, soit 2,78 millions vélos par an (+ 0,2 % en 2017) pour un chiffre d'affaires de 1,3 milliard d'euros (+ 9,8 %) et un prix de vente moyen de 459 euros, avec une forte croissance des ventes de vélos électriques (VAE) qui ont atteint 225 000 exemplaires en 2017.

 

Il dope littéralement le marché du vélo, entre 2005 et 2015 il est passé de moins de 4000 unités à plus de 100000 unités. Le CA du VAE a doublé entre 2016 et 2017. 

Le vélo urbain reste le VAE le plus acheté, mais les autres segments loisir et sportif augmentent fortement et la tendance loisir prendra  rapidement le dessus.

De nombreuses estimations avançaient le chiffre de plus de 150 000 Vélos à assistance électrique vendus en 2018. La réalité  est bien différente avec 338 000 unités vendues en 2018. Depuis deux ans les chiffres dépassent largement  les prévisions. Ces ventes alimentent par ailleurs un marché de l'occasion de plus en plus florissant.

Conclusion, Le VAE  assure un apport important de nouveaux pratiquants venus de multiples horizons, des gens qui ne faisaient pas de vélo, d'autres qui n'en faisait plus, des pratiquants d'autres disciplines...

 

 

 

 

 

 

L'économie du cyclotourisme en France.

Un marché porteur, la France est la seconde destination mondiale derrière l'Allemagne. 25% des clients sont étrangers, principalement Allemands et néerlandais, mais d'autres nations, comme la Grande Bretagne deviennent des sources de clientèles de plus en plus importantes.

La dépense journalière par touriste est comprise entre 65€ et 105€, un panier moyen élevé qui s'explique en partie par le fait que le cyclotouriste réside essentiellement dans des hébergements marchands, et qu'il  a un fort besoin de services pour le bon déroulement de son voyage.

Découvrez les chiffres de l’Observatoire du tourisme à vélo !

Le vélo s’est imposé comme une tendance au sein de notre société, 59% de la population française déclare pratiquer le vélo en France ! Découvrez l’ensemble des chiffres qui font suite à l’Observatoire du tourisme à vélo lancé par la Fédération française de cyclotourisme ! 

Les objectifs de cet Observatoire ?

C’est la première étude aussi complète en France, qui permet de définir plus précisément le profil des pratiquants de vélo : origine géographique, âge, profession… Elle aide aussi à mieux connaître le comportement des pratiquants de vélo. d’identifier les différents types de pratique. La Fédération a également profité de cet Observatoire pour appréhender l’image et le niveau d’attachement aux clubs et à la vie fédérale.

Les Français et le vélo ?

59% de la population française déclare pratiquer le vélo (46% la randonnée, 37% du running, 27% de la natation).

Parmi ces 59% de la population française :

  • 89% l’utilisent pour des randonnées, des balades ou en loisirs,

  • 45% lorsqu’ils sont en vacances,

  • 29% comme moyen de déplacement (travail et utilitaire) parmi lesquels 39% tous les jours.

  • 35% roulent 1 à 2 fois par mois, (12 à 25 sorties par an)

  • 25% 1 fois tous les deux mois (6 et 12 sorties / an)

38% de la population française est considérée comme pratiquante, c’est-à-dire faisant au moins 6 sorties d’au moins une heure en loisirs par an

Pour les personnes interrogées, la pratique du vélo évoque :

  • La nature (63%)

  • La découverte (56%)

  • La santé / le bien-être (55%)

  • La liberté (50%)

  • La famille (46%)

Comment les Français pratiquent-ils le vélo ?

Ils pratiquent plutôt le VTT ou VTC (71% contre 49 % pour le vélo de route) et sont 7% à utiliser un vélo à assistance électrique. Presque ¾ des sorties concernent le vélo loisirs, les randonnées ou les balades, qui durent entre 1 et 3h en moyenne. et c’est pour la détente que nous faisons du vélo en France (78% des pratiquants déclarent cet objectif pour leurs sorties vélo).

Ainsi les pratiquants de vélo parcourent en moyenne  43 km sur route et 29 kilomètres dans les chemins par sortie ! Ils font du vélo seul (57%) ou entre amis (43%). Un tiers le pratique en couple ou en famille.

Côté conso des nouvelles technologies, 26% utilisent le GPS et 32% des applications mobiles. Ils sont aussi 45% à renouveler leur vélo au moins tous les 5 ans. Près de 50% l’achètent en magasin spécialisé mais 35% font cet achat en grande surface multisport (l’achat sur internet représente 5%).

Quel panel ?

Le recueil des données s’est fait via plusieurs enquêtes en ligne, qui ont permet de définir 3 panels d’études :

  • Enquête auprès de la population française(1148 répondants)

  • Enquête auprès des pratiquants non licenciés FFCT (2016 répondants)

  • Enquête auprès des licenciés FFCT (11 700 répondants)

Le questionnaire comportait entre 60 et 120 questions, suivant le profil du répondant. Vous avez été plus de 14 000 répondants ! 

Source : Florian RIPPERT / Photo : FFVélo 

 

Des clientèles de plus en plus diverses.

Nous constatons l'arrivée sur le marché de clientèles de plus en plus exigeantes qui demandent plus de services, et des hébergements  haut de gamme. Mais le "cyclotouriste" est aussi un client court séjour qui recherche des hébergements moins onéreux. Cette extraordinaire variété de clientèle est un atout important pour le développement touristique.

L'itinérance conjuguée  "à tous les temps  à tous les modes".

L'itinérance à vélo est principalement caractérisée par les grands itinéraires nationaux, comme la via Rhona, la Loire à vélo... Mais beaucoup d'autres itinéraires attirent aussi de très nombreux cyclistes de toutes catégories.

L'itinérance se conçoit aussi sur  des parcours moins importants,  à l'intérieur d'un territoire( Traversée du Morvan de L'Ardèche à VTT...). L'itinérance se pratique aussi en étoile, en séjournant plusieurs jours au même endroit.

Elle est donc  variée par la nature des lieux, des pratiques, et dans les types de clientèles. Tous les territoires peuvent développer cette offre en associant leurs itinéraires à des services et de l'hébergement. C'est apparemment simple, mais au final cela demande à la  fois des outils web performants, une démarche commerciale aboutie et un suivi permanent pour être porteur de retombées conséquentes pour les territoires.